Imprimer Partager
  20
  04

L'Institut français de Tunisie s'agrandit et change d'adresse



À compter du lundi 4 mai 2015, l’Institut français de Tunisie change d’adresse : du 87, avenue de la Liberté, les services déménagent au 20-22, avenue de Paris.

 

Calendrier d'ouverture des services au public :

- Lundi 4 mai : Centre de langue

- Lundi 11 mai : CampusFrance

- Vendredi 15 mai : Médiathèque

 

Ce centre culturel, fonctionnel et moderne, permettra d'accueillir le public dans un lieu unique, chargé d'histoire.

 

C'est en effet sur le site de l'ancien lycée Carnot, entièrement rénové et réaménagé, que seront regroupés tous les services du nouvel Institut français de Tunisie : CampusFrance, Centre de langue, médiathèque, services d'action culturelle et de coopération... Mais aussi un café, un auditorium et une salle d'exposition qui permettront d'accueillir, tout au long de l'année, des expositions, des conférences, des spectacles et des projections de cinéma.

 

Ne manquez pas les journées d’inauguration de ce nouveau centre culturel français, au cœur de Tunis, les 14 et 15 mai, qui marqueront le coup d’envoi de la saison : concerts exceptionnels, performances d’artistes, expositions...

 

Venez découvrir la nouvelle galerie qui reçoit une exposition inédite, en hommage au peintre tunisien, maître du chromatisme, Jellal Ben Abdallah, du 22 mai au 6 juin, et la cour intérieure le jeudi 14 mai à partir de 18h avec un concert de Zied Zouari, jeune violoniste virtuose, suivi de Leeroy, ex-chanteur du groupe de rap Saian Supa Crew, et à partir de 21h, de la chanteuse Souad Massi.

 

Participez dès aujourd’hui à notre grand jeu sur les réseaux sociaux et gagnez chaque jour des places pour cette soirée exceptionnelle !

 

En partenariat avec l’association Chantiers libres, l’Institut français vous propose, les 14 et 15 mai, de découvrir les performances des artistes du projet "La Voix est libre" : venus des deux côtés de la Méditerranée, les danseurs, acteurs, circassiens du projet porté par Blaise Merlin investissent la cour et les espaces du Petit Carnot.

 

 


Petit Carnot : un peu d'histoire

Inauguré en 1882 sous le nom de collège Saint-Charles, le bâtiment a été construit par l'architecte Étienne-Marius Arnoux, sur le modèle des lycées français de la fin du 19ème siècle.

Cédé à l'administration française par le clergé en 1889, il deviendra lycée Sadiki, en hommage à Sadok Bey, puis lycée Sadi Carnot en 1894, à la mémoire du Président français assassiné.

Le bâtiment a connu des heures sombres, puisqu'il a été occupé par l'armée allemande durant la Seconde guerre mondiale, avant d'être repris par les Alliés, qui y ont installé leur administration.

Après plusieurs agrandissements et la construction d'annexes à Mutuelleville, la Marsa, Carthage, pour faire face à la demande croissante des familles françaises et tunisiennes, le lycée français devient la propriété de l'État tunisien et prend le nom de lycée Habib Bourguiba, un des premiers lycées pilotes d'excellence en Tunisie.

Le projet de centre culturel au lycée Carnot, qui accueille ses derniers élèves français en 1983, prend naissance en 1987, au moment de la rétrocession de l'actuel lycée Habib Bourguiba à l'État tunisien, qui aboutira en 1995.

L'État français souhaite alors centraliser dans ces bâtiments, qui restent inutilisés, ses services de coopération culturelle. Plusieurs projets se succèdent avant la mise en route du projet actuel, sous les présidences de François Mitterand puis de Jacques Chirac.

Aujourd'hui les associations d'anciens élèves, à Tunis et à Paris, contribuent à conserver et transmettre la mémoire des lieux, et organisent régulièrement des rencontres. Jellal Ben Abdallah, Gilbert Naccache, Philippe Séguin, Serge Moati ou Gisèle Halimi, sont par exemple, d'anciens élèves du lycée Carnot...


 

 

Sur le même thème :

> Les premières images du Petit Carnot, futur site de l'Institut français de Tunisie

> L'IFT vous accueillera bientôt dans son nouveau centre culturel à Tunis

> Signature d'une convention de partenariat IFT-UBCI

> L'IFT développe sa politique de partenariat avec les entreprises françaises et tunisiennes

> Album photos de la conférence de presse au Petit Carnot (02.04.2015)

> Album photos du chantier

 

Video: 
Mots-clefs: 

Commentaires


j ai vu les traveaux de la renovation de mon lieu de travail etant prof de gym au lycee BOURGUIBA PILOTE de tunis ;Bravo aux efforts fournis a tous ;et etant membre de la LIGUE TUNISIENNE DE L EDUCATION j ai reve de realiser ce genre de renovation dans notre lycee ;encore une bravo et Mabrouk ;Ilhem


J'aimerais bien assister à l'inauguration du nouvel Institut :)

Merci


Bonjour,

Vous pouvez participer à notre jeu-concours et gagner des places pour l'inauguration sur notre page Facebook.


Je souhaite plein de succès à votre nouvelle installation. J'ai beaucoup travaillé dans les locaux du CDTM et j'ai bien connu les anciens locaux de la bibliothèque Charles De Gaulle. Quand l'IFT était au 87 av de la Liberté, j'ai contribué à la mise en place de bien de projets universitaires. Mes seules craintes concernent l'accessibilité.


J'aimerais bien assister à l'inauguration du nouvel Institut :)
Merci


Toutes mes félicitations, je souhaite à l'occasion profiter avec vous et assister à l'inauguration du nouvel institut.


journaliste réalisateur de doc


mes felicitatons les plus sinceres


Bonsoir Madame / Monsieur
Quelle détailles sur les invitations de les journées d’inauguration de centre culturel français et comment l'avoir ?


je souhaiterais assister à l'inauguration du nouvel institut :D


MERCI


je veux inscrit mes 2fille a l'age de 7 ans et 11 ans pour l"année scolaire 2015/2016 comment en peux inscrive dans l'institut réponse s"il vous plais


je veux inscrit mes deux garçons a l'age de 8 ans et 11 ans pour l'annee scolaire 2016/2017 comment en peux insccrive dans l'institut et merci.


je veux inscrire mon garçon a l'age de 11 ans pour l'année scolaire 2016/2017


Chère Madame, Cher Monsieur,
Editeur en France- Normandie, nous avons édité en 2011 l'ouvrage "Errances tunisiennes, Gustave Gain, Guy de Maupassant.
Errances Tunisiennes offre un voyage à la fois littéraire et photographique en Tunisie à la fin du XIXème siècle à travers les mots de Guy de Maupassant et ses chroniques journalistiques inédites extraites de La vie errante (1890) et les vues stéréoscopiques de Gustave Gain, photographe amateur. Tous deux originaires de Normandie, partis en mission mais aussi attirés par l’exotisme, sensibles à la beauté des paysages et à la vie quotidienne, ils découvrent avec émerveillement une Tunisie lumineuse et accueillante
L'objet de mon message est le suivant : J'ai le plaisir de prendre contact avec vous aujourd'hui car nous disposons de 600 exemplaires que la gestion de notre maison ne nous permet pas de garder.
Je souhaitais vous proposer une offre tout à fait exceptionnelle selon la quantité qui vous intéresserait.
Si vous souhaitez prendre connaissance plus précisément de l'ouvrage, n'hésitez pas à nous contacter.
Vous remerciant vivement de l'attention que vous voudrez bien porter à notre proposition et en espérant rencontrer votre intérêt.

Restant à votre disposition
Très cordialement à vous
delphine hébert
éditions point de vues
attachée de diffusion et de distribution


Bonjour,

Nous vous prions de bien vouloir nous transmettre votre demande en utilisant le formulaire de contact.


Bonjour
J ai obtenu mes diplomes en France et j ai besoin de faire des copies conformes de ces diplomes de la part de l ambassade Francaise, on m a dirige vers le centre culturel francais.
Quelle es la procedure et a quel service je pourrais faire cette signature.

Ajouter un commentaire