Imprimer Partager
  28
  12

L'IFT dévoile son programme cinéma pour janvier 2017 !



L’Institut français de Tunisie prépare l’entrée dans la nouvelle année avec une programmation cinéma encore riche de variété et de qualité.

 

"Grand Écran au Petit Carnot"

La reprise du film d’animation La Tortue rouge répondra aux nombreux spectateurs qui n’ont pas encore eu l’occasion de venir le voir malgré son succès lors de sa première diffusion en décembre à l’Institut français de Tunisie.

 

Juste la fin du monde, de Xavier Dolan, n’a pas encore été projeté au centre-ville et l’Institut français de Tunisie est heureux de présenter deux fois (6 et 9 janvier) le film du réalisateur canadien entouré des plus grands comédiens français de l’époque.

 

Pour commémorer l’anniversaire de la révolution tunisienne à l’origine d’une nouvelle page d’histoire dans le monde, l’Institut français de Tunisie projette Je suis le peuple, film documentaire de la réalisatrice française Anna Roussillon, sorti en 2016, tourné en Égypte et qui propose un point de vue intimiste et loin de l’action. Ce point de vue est-il celui de l’observateur qui regarde avec recul ou est-ce celui de l’exclu de l’histoire en cours ?

 

Passé la commémoration politique, c’est l’année des 30 ans de la mort de Dalida qui s’ouvre avec le film éponyme (20 et 23 janvier), de Lisa Azuelos, sorti en 2017. La Tunisie a la chance de compter parmi ses auteurs, Colette Fellous, auteur du livre Pour Dalida, et qui viendra le lundi 23 janvier parler de l’artiste cosmopolite italienne, égyptienne et française.

 

"My French Film Festival" (13 février-13 mars)

My French Film Festival est un événement qui s’adresse aux cinéphiles du monde entier. Les internautes peuvent regarder les films depuis leur propre maison ou en groupe à l’Institut français de Tunisie. Ils sont invités à voter pour leurs films préférés sur la plateforme du festival. Pour cela, il suffit de s’inscrire en toute facilité. Pour le mois de janvier, l’Institut français de Tunisie programme deux séances gratuites, le film Je ne suis pas un salaud d'Emmanuel Finkiel, un thriller haletant qui creuse les notions de fierté et de culpabilité, et un programme de courts métrages intitulé Bandes de potes, avec quatre films mettant en scène des jeunes qui cherchent leur place dans la communauté, celle des amis, de la famille ou du quartier.

 

Ciné-club "Vivre ensemble"

Pour le bonheur des cinéphiles du vendredi après-midi, le ciné-club "Vivre ensemble" reprend le vendredi 27 janvier avec un hommage aux grands acteurs français du riche passé mais aussi de la production contemporaine qui est en train de construire l’histoire cinématographique de notre époque. Le premier acteur proposé est Reda Kateb, petit-neveu du poète algérien Kateb Yacine, dont la carrière d’acteur est sans doute une des plus prometteuses du cinéma français de notre époque.

 

Télécharger le programme sur ce lien.

 

Mots-clefs: 

Ajouter un commentaire